JACKY TERRASSON (FR) – STEPHANE BELMONDO (FR) – MAJID BEKKAS (MA)

Création mondiale de prestige pour un voyage impromptu entre jazz, swing et blues gnaoua !

Jacky Terrasson – piano

Stéphane Belmondo – trompette

Majid Bekkas – guembri, oud, chant

 

Leurs parcours et leurs influences totalement éclectiques sont une source de créativité inépuisable. De toute façon ils ne sont pas à un paradoxe prêt et se moquent bien du qu’en dira-t-on.

 

Compères et camarades depuis toujours, Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo se sont invités mutuellement sur leurs albums respectifs, « Gouache » de Jacky Terrasson et « Ever After » de Stéphane Belmondo. Le duo, lyrique et énergique, ancré dans le swing, invite Majid BEKKAS, musicien gnaoua réputé doublé d’un musicologue averti, lui-même héraut de la rencontre (joachim Kühn, Louis Sclavis, Manu Hermia,…) à un délicieux voyage impromptu entre standards de jazz, swing et blues gnaoua. 

 

Jacky Terrasson est décrit comme le plus « voyageur des pianistes de jazz », un pianiste du bonheur jubilatoire, éclectique et versatile, au parcours impressionnant et à la palette sonore large. Musicien de jazz formé au piano classique dès l'âge de cinq ans, il a opté pour le jazz et fait preuve d'une démarche cosmopolite. Il aime toutes les musiques et se les réapproprie pour les repeindre autrement. Sa vivacité du jeu repose sur des contrastes maitrisés. Il a su jeter un pont entre la tradition du « be bop » et les tendances contemporaines.

 

Stephane Belmondo est défini comme l'un des plus authentiques jazzmen, «  capable d'un lyrisme bouleversant comme d'une énergie débordante ». Autodidacte comme son père spirituel et ami Chet Baker à qui il rend un hommage longuement mûri à travers son splendide album « Love for Chet », il s'inscrit dans une tradition tout en gardant sa personnalité et créant sa sonorité propre.

 

Majid Bekkas, originaire de Zagora, a grandi à Salé où les musiques du désert, le malhoun et la musique arabo-andalouse ont bercé son enfance. Il a de tout temps, gardé précieusement un esprit d’authenticité quant à la préservation et la sauvegarde de la musique gnaouie dont il a percé les secrets et la vision intrinsèque de son universalité.

Cependant, le métissage, le mariage ou les greffes avec d’autres modes musicaux font partie de la créativité de Majid Bekkas (auteur, compositeur, musicien et interprète) pour valoriser cette musique gnaoua parmi les cultures du monde.

 

Initié très tôt par le Maâlem Ba Houmane, Majid s’est fixé un objectif dont il garde le cap depuis l’achat de son premier guembri en 1974 : donner un nouveau souffle et une dimension internationale à cette musique mystique de transe qui ne trouve ses adeptes qu’au niveau des «Lila gnaouiya» lors des rituels thérapeutiques.

 

Naturellement, avec le souci de conserver l’essence, la saveur originelle, la spiritualité, le mysticisme poétique de la musique gnaoua avec son pentatonisme et ses instruments traditionnels, Majid Bekkas procède à des fusions avec d’autres musiques proches, notamment le Blues, le Jazz et la Soul-Music …. Son aptitude à mener ces multiples « expériences » s’appuie sur une formation complète, notamment via des études classiques au Conservatoire ou via sa présence dans les années ’80 dans divers groupes (rhythm 'n' blues,  de Soul-Music, …) de l’époque !

 

Alors que Makenba, publié en 2010, vient d'être nommé meilleur album gnaoua par le magazine anglais Songlines, son dernier CD, Al Qantara (la passerelle – sur Igloo Records), a reçu en cette fin mars au festival Babel Med à Marseille, un formidable « Coup de cœur » de l'Académie Charles Cros.

HalledeHan.jpg

© 2019 www.gaume-jazz.com

Le Gaume Jazz Festival est un projet de l'ASBL "Gaume Jazz". Opérateur : Jeunesses Musicales du Luxembourg belge. Directeur : Jean-Pierre Bissot. 

1C, Rue Camille Joset • B-6730 Rossignol (BE) • Tél +32 (0)63 41 22 81 • Fax +32 (0)63 41 22 82 • TVA : BE 0668.741.457 • jmlb@jeunessesmusicales.be